Présentation

Le projet pédagogique de l’ENSA-Marseille s’inscrit dans le cadre de la réforme des études d’architecture dont les textes ont été publiés en 2005 au Journal Officiel. Cette réforme adapte l’enseignement de l’architecture en France aux principes définis par la déclaration de la Sorbonne du 25 mai 1998 et par celle de Bologne du 19 juin 1999 visant à l’harmonisation européenne de l’enseignement supérieur.

Elle en adopte les principes généraux et notamment : deux cycles en formation initiale, licence et master (ou équivalents), le doctorat en architecture, l’organisation semestrielle des études, le système de crédits européens*.

L’organisation du programme pédagogique de l’ENSA-Marseille répond à ces dispositifs généraux qui favorisent à la fois les partenariats avec d’autres établissements d’enseignement supérieur, en France (universités et grandes écoles…) et les coopérations avec des établissements d’enseignement de l’architecture en Europe qui organisent la mobilité des étudiants et celle des enseignants.

*Les crédits européens : la Commission européenne a décidé d’adopter le système ECTS, acronyme anglais du Système européen de transfert de crédits, pour favoriser une mobilité optimale aux étudiants et aux enseignants. Son application facilite la reconnaissance des résultats académiques des étudiants grâce à l’utilisation de mesures comprises par tous de la même manière. Les crédits ECTS représentent sous la forme d’une valeur numérique (entre 1 et 60) affectée à chaque unité de cours, le volume de travail relatif que l’étudiant est supposé fournir pour chacune d’elle. Ils expriment la quantité de travail que chaque unité d’enseignement requiert par rapport au volume global de travail nécessaire pour réussir un semestre d’études (30 ECTS), ou une année complète (60 ECTS). Les crédits ECTS sont affectés aux unités d’enseignement et non aux enseignements, ils ne sont acquis qu’après validation de ces unités d’enseignement.

Télécharger :