Présentation, Historique

Présentation

Project[s] est une des trois unités de recherche de l’ENSA-Marseille.

Elle a été Créée en 2014 par fusion de deux laboratoires de l’ENSA-M : ABC et

Insartis.

Project[s] est associée à l’Ecole Doctorale 355 ― Espace Culture et Société ― d’Aix

Marseille Université (AMU) pour la spécialité « Architecture ».

plus d’information sur le site du DREAM

L’UR project[s]

L’UR project[s] place la question du projet comme objet de recherche au centre de sa problématique. Cette problématique a pour objectif de faire collaborer les différentes disciplines relevant du projet autour de la réflexion sur les espaces de vie et le renouvellement des méthodes de leur conception.

Présentation détaillée.

UR

L’Unité de Recherche comprend actuellement 24 membres dont :

– 11 membres permanents

– 2 chercheurs (un poste à pourvoir)

– 10 enseignants-chercheurs

– 6 membres associés : dont 2 enseignantschercheurs de l’Ecole Supérieure d’Art & de Design Marseille-Méditerranée (ESADMM)

– 5 doctorants

– 2 post-doctorants

UR

Les membres sont issus de champs disciplinaires variés : 5 STA (Sciences et Techniques pour l’Architecture), 3 TPCAU (Théorie et Pratique du Projet Architectural et Urbain), 1 VT (Ville et Territoire), 1 ATR (Art et Technique de la Représentation), 1 chercheur travaillant dans le domaine du paysage.

UR

Les membres associés sont également de disciplines variées :1 enseignant-chercheur en SHSA (Sciences de l’Homme et de la Société pour l’Architecture), 2 enseignants-chercheurs en Design, 1 enseignant ATR, 1 enseignant TPCAU, 1 docteur en architecture impliqué dans l’action associative.

UR

Politique scientifique

Notre Unité de Recherche s’intéresse en particulier aux projets qui transforment le cadre de vie de la société et qui mobilisent les disciplines de l’architecture, du paysage, de l’urbanisme, de l’ingénierie, du design et de l’art.

UR

Ces disciplines de projet, présentes dans l’ENSA-M et dans le futur l’IMVT (Institut Méditerranéen de la Ville et des Territoires), sont questionnées par des mutations sociétales puissantes : le désir de participation des habitants, la généralisation du numérique, les nouvelles conditions économiques et politiques de gouvernance, la transition écologique, etc.

UR

Face à ces mutations et à la complexité croissante des systèmes spatiaux multiscalaires mis en jeux par les projets, les disciplines de l’architecture, du paysage, de l’urbanisme, de l’ingénierie et du design, sont mobilisées par des pratiques collaboratives de conception, et souvent de façon pluridisciplinaire, faisant appel à de nombreuses disciplines de connaissance (physique, économie, sociologie, écologie, science politique, philosophie…).

UR

Questions posées 

Comment redéfinir et adapter le processus de projet pour aborder ces nouveaux enjeux sociétaux ?

– Quel rôle peut jouer l’auteur du projet dans ce contexte et quelles sont ses compétences ? L’auteur individuel doit –il laisser place à un auteur collectif ?

UR

Pour aborder ces questions, les chercheurs de l’UR project[s] étudient les savoirs en actes dans le projet. Ils analysent les savoirs convoqués et utilisés pour le projet; ils rendent compte des savoirs transformés et produits par le processus de projet.

Enfin, les chercheurs et enseignants-chercheurs cherchent à distinguer dans leurs démarches ce qui serait partagé par ces disciplines de ce qui leur serait spécifique.

UR