Formation Prof. Continue

Profil : la Formation Professionnelle Continue (FPC) de l’ENSA•Marseille

ATTENTION ! RECRUTEMENT EN COURS pour septembre 2018

L’ENSA•Marseille est l’une des 6 écoles d’architecture françaises à proposer une FPC. Elle est ouverte aux personnes engagées dans la vie active, ayant une activité professionnelle dans le domaine de l’architecture et souhaitant obtenir le Diplôme d’État d’Architecte. Elle s’adresse majoritairement aux collaborateurs d’architectes, mais s’ouvre également à d’autres professionnels du projet architectural et urbain, comme : architectes d’intérieur, urbanistes, etc.

Selon les parcours personnels et suite à validation des acquis et expériences, il est possible d’intégrer :

  • la 2e année du 1er cycle conduisant au Diplôme d’Études en Architecture, conférant grade de Licence ;
  • la 1ère année du 2e cycle conduisant au Diplôme d’État d’Architecte, conférant grade de Master.

Pour exercer en libéral et s’inscrire à l’Ordre des Architectes, une année supplémentaire, hors FPC, est nécessaire pour obtenir l’Habilitation à exercer la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre (HMONP). Cette formation est également proposée par l’Ensa•marseille.

Télécharger la plaquette de la formation

Objectifs de la formation

Les enseignements des 2 cycles, ci-dessous détaillés, assurent une progressivité des acquisitions. Ils sont organisés autour du projet d’architecture et des disciplines qui concourent à l’architecture.

La formation, consiste à transmettre aux stagiaires un savoir « académique » leur permettant de maîtriser la pratique du projet. Dans cette optique, l’apprentissage ne reproduit pas le « projet d’agence », mais se positionne dans une situation théorique, le « projet d’école », mettant l’accent sur la conception du projet architectural et urbain.

Le 1er cycle est le moment du déconditionnement et du regard critique sur les réflexes du « faire », acquis en entreprise. Il doit, en outre, permettre aux stagiaires d’acquérir les bases :

  • d’une culture architecturale ;
  • de la compréhension et de la pratique du projet architectural par la connaissance et l’expérimentation des concepts, méthodes et savoirs fondamentaux qui s’y rapportent ;
  • des processus de conception dans leurs rapports à divers contextes et échelles et en référence à des usages, des techniques et des temporalités.

Le 1er cycle comporte 900 heures encadrées, sur une durée de 2 ans, réparties en 16 unités d’enseignement et conduit au diplôme d’étude en architecture, conférant le grade de Licence.

Le 2e cycle est le moment de l’élaboration du nouveau positionnement professionnel personnel faisant suite aux acquisitions théoriques. De plus, il doit permettre au stagiaire :

De maîtriser :

  • une pensée critique relative aux problématiques propres à l’architecture ;
  • la conception d’un projet architectural de manière autonome par l’approfondissement de ses concepts, méthodes et savoirs fondamentaux ;
  • la compréhension critique des processus d’édification dans leurs rapports à divers contextes et échelles et en référence aux différents usages, techniques et temporalités.

De se préparer :

  • aux différents modes d’exercice et domaines professionnels de l’architecture ;
  • à la recherche en architecture.

Le 2e cycle comporte 900 heures encadrées, sur une durée de 2 ans, réparties en 8 unités d’enseignement et conduit au diplôme d’état d’architecte, conférant le grade de Master.

S’engager dans la FPC demande un lourd investissement, matériel et humain, gage de réussite pour le stagiaire. Ceci est évidemment dû au fait d’avoir à mener parallèlement formation à l’école, vie professionnelle et vie personnelle. L’engagement dans la formation doit donc être mûrement réfléchi.

Organisation générale de la formation

La FPC est constituée de 2 formations parallèles et complémentaires :

  • Une formation académique à l’école : de 4 ans (8 semestres) apportant les éléments théoriques indispensables à la formation d’un architecte. Les enseignements dispensés couvrent les 4 champs disciplinaires permettant l’acquisition des savoirs nécessaires à la pratique du projet et de l’architecture : Théorie & Projet ; Art & Représentation ; Construction & Environnement ; Histoire & Société. Les cours ont lieu à l’ENSA•Marseille, les vendredis + 2 samedis par semestre (1 semestre = 18 semaines). Voir emploi du temps sur le site de l’école. Cours, séminaires, TD, TP, voyages et visites sont obligatoires.
  • Une formation pratique en entreprise : « activité professionnelle exercée pendant toute la durée de la formation sous l’autorité d’un architecte ou d’un bureau d’architectes ». Ceci étant la garantie du caractère formateur de l’expérience pratique acquise. A chaque rentrée scolaire, le stagiaire doit faire preuve de son activité professionnelle « sous autorité d’un architecte ou d’un bureau d’architectes ».

C’est l’ensemble de ces 2 formations qui assure la qualité de la Formation Professionnelle Continue.

La délivrance du diplôme d’études en architecture (Licence), puis, du diplôme d’État d’architecte (Master) est soumise à l’obtention de l’ensemble des crédits ECT correspondant aux divers enseignements de chaque cycle, dispensés à l’école, ainsi qu’à la justification de 5 ans d’activité professionnelle pour la Licence et de 7 ans pour le Master.

Spécificités de la FPC-Profil de l’Ensa•marseille

Les stagiaires effectuent leur dernière année d’étude, celle du Diplôme d’État d’Architecte, en immersion dans la Formation Initiale (FI), comme preuve de l’équivalence des savoirs acquis entre FI et FPC.

Pour cela, les 3 premières années de la FPC sont proches de la Formation Initiale.

  • Calendrier et emploi du temps : calés au maximum sur ceux de la FI, afin de pouvoir accéder à tous les services de l’école ; d’organiser des temps de partage avec les enseignants et les étudiants de l’ensemble de l’ENSA•M et de participer à des cours communs.
  • Programme pédagogique : spécifique FPC, mais sur une structure commune avec la FI. Si les contenus des cours sont proches de la FI, ils sont toutefois adaptés aux profils particuliers des stagiaires. L’objectif est de transmettre un savoir théorique, tel que les stagiaires ne soient pas en déficit vis-à-vis des étudiants de la FI.
  • Enseignants : spécifiques FPC (TPCAU, STA, ATR) + enseignants FI (TPCAU, HCA, SHS). L’objectif est de ne pas isoler la FPC du reste de l’école et d’avoir une ouverture et donc un accès, à l’ensemble des personnalités présentes à l’école, leur diversité et leur pluralité faisant la richesse de l’ENSA•M.

Conditions d’accès

  • Le 1er cycle des études d’architecture est ouvert aux candidats justifiant d’une activité professionnelle antérieure dans les domaines de l’architecture, de la construction ou de l’aménagement de l’espace, d’une durée de :
    • 4 ans avec un Bac + 2 ;
    • 6 ans avec le Bac ou un diplôme équivalent ;
    • 8 ans pour les autres candidats.
  • Le 2e cycle des études d’architecture est ouvert aux candidats titulaires :
    • soit d’un diplôme de 2e cycle des études d’architecture (ancienne réforme, cycle DPLG) ;
    • soit du diplôme d’études en architecture conférant le grade de Licence ;
    • soit d’un titre français ou étranger admis en dispense ou équivalence du diplôme d’études en architecture.

Dans tous les cas, l’activité professionnelle requise à l’entrée en FPC doit comprendre au moins 3 ans, équivalent temps plein, dans les domaines de l’architecture, sous autorité d’un architecte ou en partenariat avec un architecte ou un bureau d’architectes. Cette condition est appréciée par le directeur de l’école après avis de la commission de validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels.

L’admission est également soumise à la réussite aux diverses épreuves d’entrée, ci-dessous détaillées.

Épreuves d’entrée

Le dossier de chaque candidat est soumis à l’examen préalable de la Commission de Validation des Études, expériences professionnelles ou acquis personnels, composée de 5 enseignants et 5 architectes en exercice. La sélection se fait sur examen du dossier et, éventuellement, entretien.

Admissibilité

  • Une épreuve de vérification de l’aptitude du candidat au projet d’architecture à partir d’un dossier comportant des documents écrits et graphiques : élaboration d’une esquisse et rédaction d’une note de présentation (coefficient 8 ; durée 8 heures) ;
  • Une épreuve de culture générale portant sur l’histoire de l’architecture, de la ville et de l’art, à partir de documents iconographiques ou écrits (coefficient 3 ; durée 3 heures) ;
  • Un test d’évaluation du niveau du candidat en mathématiques appliquées à la construction (coefficient 2 ; durée 2 heures).

Le candidat doit obtenir une note supérieure ou égale à 10 sur 20 sur l’ensemble de ces épreuves pour être déclaré admissible.

Admission :

Une épreuve orale notée de 0 à 20, comportant un exposé sur le thème de l’architecture et de son environnement culturel, économique et social, suivi d’un entretien avec les membres du jury, composé de : 2 enseignants de la FPC, 2 enseignants de la FI et 2 architectes en exercice.

Le candidat doit obtenir une note finale supérieure ou égale à 10 sur 20 (moyenne de la note de l’écrit et de l’oral) pour être accepté dans la formation.

Préparation au concours d’entrée

Afin de se familiariser avec la culture architecturale, les futurs candidats au concours peuvent :

  • Consulter en ligne sur le site de l’école, la bibliographie thématique élaborée par les enseignants de l’école, à des fins spécifiquement FPC.
  • Exclusivement les années où un concours d’entrée est organisé, obtenir le statut d’auditeur libre. Conditions fixées par l’art. 7 de l’arrêté du 20 juillet 2005), pour suivre les cours d’Histoire de l’Architecture de 1ère année de la Formation Initiale. Dans la limite de 5 places disponibles. Le suivi de ces cours n’augure en rien la réussite au concours et n’exonère pas les candidats admis en FPC de suivre à nouveau ces cours, l’année d’entrée dans la formation.

ATTENTION ! Actuellement, l’école fait une rentrée tous les 2 ans (2014, 2016, 2018…)

Droits d’inscription pour 2018-19

Pour l’année 2018/2019 les frais pédagogiques annuels fixés par le Conseil d’Administration de l’ENSA•Marseille s’élèvent à 1 950 euros pour les stagiaires qui s’auto-financent et à 3 900 euros s’il y a une prise en charge par un organisme de financement (Actalians, Fongécif…). Dans l’hypothèse où la prise en charge n’atteint pas 3 900 euros, l’entreprise ou le stagiaire est redevable de la différence dans la limite maximale de 1 950 euros. Ce tarif est révisé annuellement sur la base de l’indice général des prix à la consommation (hors tabac). Ces coûts sont nets de taxe, l’école n’étant pas assujettie à la TVA.

Certains organismes paritaires acceptent de compenser la perte de salaire liée au temps passé en formation ainsi que le coût pédagogique. Il vous est donc conseillé, avant même la réussite à l’examen d’entrée, de vous adresser à des organismes de financement (Fongécif, Actalians).