Doctorat

Comme certaines écoles nationales supérieures d’architecture, l’ENSA-Marseille est, depuis  le décret du 30 juin 2005, autorisée à délivrer le grade de docteur en architecture sur la base d’une “formation à la recherche par la recherche“ au sein d’une école doctorale. Ainsi l’ENSA-M est  associée à l’École Doctorale 355 « Espaces, Cultures, Sociétés » accréditée par l’AMU (Aix-Marseille-Université). L’architecture a été reconnue comme discipline de l’ED-355.

Objectifs : préparer les futurs enseignants-chercheurs des écoles d’architecture à cette capacité de réflexion et d’innovation que structure la recherche. Les architectes, pour s’engager dans l’enseignement via le concours national de recrutement, doivent, en plus de leur diplôme, disposer d’un doctorat. La formation doctorale s’inscrit aussi dans la perspective du développement de liens forts entre recherche et profession. Un des enjeux des futurs praticiens est de pouvoir affronter les problèmes complexes posés par les évolutions de la société et celles du cadre de vie non seulement avec savoir-faire, mais aussi avec une capacité de réflexion et d’innovation.

Contenus pédagogiques : La préparation du doctorat s’effectue en trois ans et aucune interruption n’est tolérée. Les doctorants sont suivis individuellement par un directeur d’étude – habilité au sein de l’ED-355 – et par un ou plusieurs codirecteurs. Cet encadrement est organisé au sein des unités de recherche de l’école. Les doctorants sont tenus de suivre un minimum de 120 heures d’enseignement valorisées sur les trois années du cycle dont 60 heures par le biais de deux rendez-vous annuels : le séminaire doctoral 1 ou “État d’avancement des thèses“ – en Novembre et le séminaire doctoral 2 ou “Colloque et article“ – en Avril. Les  doctorants doivent suivre par ailleurs 60 heures d’enseignement dans des domaines de leur choix. Ces cours peuvent être offerts par l’ENSA-M, l’ED-355 ou toute autre formation d’enseignement supérieur en convention avec l’ENSA-M. Les cours d’Anglais scientifique sont recommandés.

Diplôme : Le doctorat est subordonné à une soutenance de thèse devant un jury composé au moins pour moitié  de personnalités extérieures à l’ED-355 et à l’ENSA Marseille. La soutenance est publique. Après délibération, le jury se prononce pour l’admission ou l’ajournement au grade de docteur en architecture.

************

Inscriptions : Conditions d’inscription

Cas n°1 : Une inscription en doctorat est possible si le candidat est titulaire :

– d’un Diplôme d’État d’Architecte avec mention Recherche
– d’un Diplôme d’État d’Architecte et d’un master recherche ou d’un DEA
– d’un Diplôme d’Architecte DPLG et d’un master recherche ou d’un DEA

 Cas n°2 :  Une inscription en doctorat est envisageable si le candidat dispose :

– d’une expérience de recherche avérée

– et est titulaire :

  • d’un Diplôme d’État d’Architecte sans mention recherche
  • ou d’un Diplôme d’Architecte DPLG

Il devra fournir, en sus des pièces demandées ci-dessous, une liste des travaux réalisés, une présentation du domaine des expériences : parcours, rapports de recherche, synthèses, articles, publications, etc…. ainsi qu’une lettre de motivation.

Cas n°3 : Une inscription en doctorat n’est pas possible si le candidat est titulaire seulement :

– d’un Diplôme d’État d’Architecte ou d’Architecte DPLG français ou étranger sans mention ou qualification à la recherche, ni DEA.
Il est invité à suivre un parcours recherche d’un an à l’ENSA-M ou dans une autre école ou une université.

Cas n°4 : Une inscription en doctorat avec une dérogation est envisageable

–          si le candidat est titulaire d’un master recherche (ou DEA)

–          OU est titulaire de tout autre diplôme de 3ème cycle dont la discipline n’est pas l’architecture.

Le candidat pourra solliciter une dérogation et devra fournir, en sus des pièces demandées ci-dessous, une lettre de motivation expliquant que sa formation initiale touche à un domaine se rapportant à l’architecture (ex. : paysage, urbanisme, ingénierie, design….) et présenter de façon précise et circonstanciée la pertinence de son sujet dans la discipline architecturale.

Pièces à fournir obligatoirement pour toute inscription :

  • Une attestation de réussite des diplômes obtenus (ou diplômes)
  • Un curriculum vitae universitaire
  • Une photo d’identité
  • Le projet de recherche (document de 5 pages environ) présentant une problématique, un plan de développement de travail, ainsi qu’une bibliographie se rapportant au sujet .
  • Les modes et moyens de financement pour développer la thèse en 3 ans.
  • L’acceptation du directeur du laboratoire au sein duquel la thèse sera préparée.
  • Un rapport motivé d’un directeur de thèse Habilité à Diriger la Recherche (HDR) au sein de l’école d’architecture (Jean-Lucien Bonillo).

En sus, pour les diplômes étrangers :

  • Copies certifiées conformes des diplômes du baccalauréat jusqu’au master recherche
    (tampons et signatures originaux)
  • Traduction originale de ces diplômes, validée par un agent diplomatique ou consulaire
    (tampons et signatures originaux)
  • Un acte de naissance (avec traduction certifiée)
  • Une attestation de maîtrise de la langue française écrite
  • Un test écrit de connaissance de la langue française sera organisé.

A qui adresser son dossier ?

Pour tout renseignement vous pouvez vous adresser par courriel ou par téléphone à l’assistante du département de la recherche, Anne-Marie Hélary.

NB : Toute nouvelle inscription est subordonnée à l’acceptation du doctorant par le directeur d’une unité de recherche et par un directeur de thèse.

Les inscriptions sont soumises également à l’approbation du conseil scientifique de l’université, via l’ED-355. Les dossiers doivent être finalisés au début du mois d’octobre.