Exposition reportée

Avr
08
2020
18h00
Expo

L’exposition photographique “Fernand Pouillon, de Marseille à Alger”, proposée par Léo Fabrizio, initialement prévue du 09 avril au 10 mai prochain au centre photographique de Marseille est reportée à une date ultérieure.

 

Cycle “Architecture, enjeux et regards d’aujourd’hui” : La dimension humaine de l’architecture – L’exemple méditerranéen

Le photographe suisse Leo Fabrizio mène depuis plusieurs années un travail de fond sur l’œuvre de l’architecte français Fernand Pouillon (1912-1986). En Algérie, avant et après l’Indépendance du plus grand pays d’Afrique, il a réalisé de nombreux projets, principalement des cités et des complexes touristiques.

Fernand Pouillon jouit d’une certaine reconnaissance à Marseille, pour la qualité de ses réalisations du Vieux-Port, ou l’ensemble de la Tourette. Mais l’immensité de son œuvre, et la détermination de son engagement, n’en restent pas moins méconnu.

A l’invitation du Consulat général de Suisse à Marseille, le photographe Leo Fabrizio présente, avec des photographies et des documents d’archives, le visage de cette architecture multiple, plus attachée à tenir compte du bonheur des futurs habitants qu’à produire des ouvrages de prestige.

Dans ses Mémoires d’un architecte, Fernand Pouillon écrira à ce propos : Depuis longtemps déjà, j’avais axé ma vie de bâtisseur sur le rôle social de l’architecture : avant tout, construire des villes pour l’amélioration de la condition humaine, en mettant à la portée de chacun le confort et la beauté. Cette détermination et cet engagement lui feront réaliser ce qui constitue le plus vaste ensemble bâti par un seul homme au XXe siècle.

De ce champ d’investigation aussi démesuré que peu documenté, le photographe extrait d’un corpus de plus de sept cents négatifs, réalisés à la chambre technique, une iconographie inédite des réalisations de cet architecte. Elle donne à saisir l’ampleur de cette architecture durable avant l’heure, ainsi que les climats qu’elle a générés. Elle démontre que cet homme du Sud puisera son inspiration dans une architecture et une culture commune au bassin méditerranéen, et qu’il n’aura de cesse de tisser des liens entre les communautés. C’est d’ailleurs en Algérie, avant et après l’indépendance, qu’il va réaliser une grande partie de son corpus.

C’est de cette œuvre majeure et peu représentée, que le photographe Leo Fabrizio propose ici un répertoire conséquent.

Exposition présentée au Centre Photographique Marseille par le Consulat général de Suisse avec l’appui de Présence Suisse dans le cadre du cycle Architecture, enjeux et regards d’aujourd’hui organisé par le Centre Franco-Allemand de Provence, le Consulat Général de Suisse, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille, la librairie-maison d’édition Imbernon, la Société des Architectes, le Consulat général de Belgique et avec le soutien du Goethe-Institut.

Accès public :

74 rue de la Joliette 13002 Marseille
Métro Ligne 2 : Station Joliette (Sortie rue de la république)
Tram 2 et 3 / Bus 55 et 82 : Arrêt République-Dames
Renseignements: Centre Photographique Marseille
T. : 04 91 90 46 76 / contact@centrephotomarseille.fr